samedi 26 mars 2016

Dix ans de blog


Le 26 mars 2006, je publiais mon premier article sur Hautetfort consacré au concert de Detchko et des Hurlements d’Léo à File 7 (Magny-le-Hongre).

D’autres comptes rendus avec photos suivront dans la foulée : Jad Wio au CFPTS de Bagnolet, Orange Blossom à la Cigale, Lizard Queen et A.S. Dragon aux Cuizines (Chelles), le fameux come-back de Charles de Goal à la Flèche d’Or, Camille au Cirque d’Hiver, Claire Diterzi à l’Européen, la fête Longueur d’Ondes au Nouveau Casino et à la Guinguette Pirate (maintenant Dame de Canton), une soirée rock au théâtre Luxembourg de Meaux, The Sisters of Mercy au Zénith de Paris, Bauhaus au Bataclan, Rhesus et Mansfield. TYA à File 7, Charles de Goal au Klub…

J’insère progressivement des textes personnels : souvenirs d’enfance, d’adolescence, émotions musicales, fictions, nouvelles noires, humeur du jour, poèmes, chansons…, issus principalement de mes séances en atelier d’écriture, ou plus anciens, car j’écris depuis longtemps. Il y aura bien évidemment une place pour les portraits de chats, les photos de vacances, les festivals, les fêtes à la Ferme du Buisson que je fréquente assidûment à cette époque.

En 2006, je fais mes premiers pas dans le journalisme musical, avec le Transistor et Sur la même Longueur d’Ondes. Je publie sur mon blog les chroniques, les reportages, les entretiens, les articles…, que j’écris pour ces magazines, toujours après leur date de parution, bien sûr. Je suis active, très impliquée.

Petit changement en 2010, je crée un nouveau blog sur Blogspot. J’y poste le même genre de choses, la musique ayant toujours une part essentielle dans mes activités. Davantage de photos, d’une façon générale. Des textes sur mes chats, des trilogies, des chroniques libres de toutes normes rédactionnelles, des évocations du Café-Musiques La Cigale Musclée (Épernay), des récits de voyage. Je fréquente le festival de la Ferme Électrique (Tournan-en-Brie), je m’intéresse d’un peu plus près à la scène jazz.

Eh bien voilà. Putain, dix ans. Dans la gueule, sur la face. Je n’étais déjà plus une jeune fille, mais là, je fais les frais du temps qui passe. La question que je me pose aujourd’hui, c’est, à la façon de Robert Guédiguian : « On arrête ou on continue ? » À côté du blog, je n’ai jamais ouvert de compte Facebook et il y a bien longtemps que ma page Myspace est obsolète, figée quelque part en 2008.

Alors ? J’arrête ou je continue ? J’intègre comme tout le monde les réseaux sociaux ou je persiste à pratiquer l’Internet en autiste ? J’ai d’abord une tonne de textes à mettre en ligne, avant de boucler la boucle, définitivement. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire