dimanche 3 août 2014

Garçons aux Trois Baudets

En juillet, aux Trois Baudets, le spectacle "Garçons" tient le haut de l'affiche, avec ses trois chanteuses et musiciennes (Cléa Vincent, Zaza Fournier, Luciole) et son seul garçon, multi-instrumentiste.
Le principe, c'est la reprise d'un répertoire masculin assez ancien (1947-1967) parlant des femmes, chanté et revisité par des filles du 21e siècle, avec une bonne dose d'humour et de fraîcheur.
Je viens découvrir cette création le jeudi 24 juillet 2014 et je passe, comme tous/toutes les spectateurs/trices présent(e)s, un excellent moment. 
Il y a les chansons que je connais : "Une petite fille" de Claude Nougaro, "Les goémons" de Serge Gainsbourg, "Avanie et framboise" de Bobby Lapointe, "Si tu t'imagines" de Mouloudji, "Madeleine" de Jacques Brel..., et celles que je découvre : "Embrasse-les tous" de Georges Brassens, "Rien que toi" de Dick Rivers, "Parce que" de Charles Aznavour, "Alice" d"Eddy Mitchell...
Tout le monde s'amuse bien, sur scène et dans la salle, les trois jeunes femmes regorgent de talent et d'inventivité, passent d'un instrument à l'autre avec aisance, mêlent leurs voix dans la complicité. L'on appréciera plus particulièrement Cléa Vincent au piano, Zaza Fournier à l'accordéon, Luciole à la batterie.
Il y a ce canon de "L'eau vive" de Guy Béart, chanté au cours du spectacle puis en rappel, qui marquera les esprits : "Ma petite est comme l'eau, elle est comme l'eau vive, elle court comme un ruisseau que les enfants poursuivent..."
Je teste les capacités de mon nouvel appareil photo au cours de la soirée et ma foi, les résultats sont plutôt encourageants.








Cléa Vincent
Cléa Vincent
Zaza Fournier
Zaza Fournier
Luciole
Luciole





Aucun commentaire:

Publier un commentaire