mercredi 11 novembre 2015

Finale Vive la reprise !

En contact avec Laura Trocmé, chargée de communication au Centre de la Chanson, je suis invitée à la finale du tremplin "Vive la reprise !" le lundi 2 novembre 2015 au centre musical Barbara Fleury Goutte d'Or, "FGO-Barbara" pour les habitués.
C'est la 21e édition de ce tremplin organisé par le Centre de la Chanson (24 rue Geoffroy l'Asnier 75004 Paris). Les auditions publiques des artistes, d'expression francophone, tous styles musicaux confondus, ont eu lieu précédemment à Lyon, Toulouse et Paris et ont permis de sélectionner huit finalistes.
Ceux-ci interpréteront ce soir trois chansons de leur choix : une reprise des Ogres de Barback (à l'honneur cette année), une autre choisie dans le vaste répertoire de la chanson française, une composition personnelle. 
Après l'ouverture de la soirée par Gérard Morel et avant la finale proprement dite, les Ogres de Barback en personne viennent jouer trois chansons :  "Au café du canal" de Pierre Perret, "C'est quand qu'on va où ?" de Renaud et l'une des leurs "Les gens de mon quartier".

On enchaîne avec les finalistes, concourant pour différents prix, notamment le Grand Prix du Centre de la Chanson, le Prix d'interprétation ADAMI, le Prix de la meilleure chanson originale de l'UNAC. Il y aura aussi des prix décernés par un jury de professionnels (programmateurs, producteurs), également le prix du public (il faudra cocher deux noms sur le bulletin de vote remis à l'entrée).
La chanteuse et comédienne Stef ! présente les artistes, lesquels se produisent en solo, en duo ou en trio, selon, en commençant par Sarah Mikovski (chant + clavier) qui interprète avec entrain une reprise de Stella (future Stella Vander, femme de Christian) "Pourquoi je chante".
Se succèdent Guilam dont nous retiendrons la touchante reprise a cappella de "C'est déjà ça" (Souchon/Voulzy), Zoé Malouvet, sage et classique, en guitare-voix, la pétulante Québécoise Geneviève Morissette accompagnée d'Émilie Marsh à la guitare électrique, leur "Parisienne" chantée autrefois par Marie-Paule Belle produisant beaucoup d'effet.
Le jeune Creusois Gauvain Sers (découvert à ACP La Manufacture Chanson en première partie d'Anne Cardona) avec Missonne au piano lâche la guitare mais pas la casquette, il surprend le public avec sa chanson "Mon fils est parti au djihad", Anissa (signifiant "aimable" en arabe) chante avec grâce en compagnie d'un guitariste et d'un contrebassiste.
Les deux dernières formations sont celles que je préfère : Alice et Elisa, d'Au creux de l'A, façonnent un univers évanescent, intemporel, de toute beauté, puis Danny Buckton Trio, avec Côme et Renan, galvanise la scène, en entonnant "La castagne" d'Henri Tachan.
C'est la pause, pour le public le moment de voter, pour les jurys celui de se réunir et de délibérer. Il est déjà tard et je m'éclipse, après avoir mis mon bulletin dans l'urne. J'aurai les résultats de la finale dès le lendemain, l'on peut en prendre connaissance en suivant ce lien : http://www.centredelachanson.com/index.php/678-vive-la-reprise-2015.
Personne ne repart bredouille. Le Grand Prix du Centre de la Chanson a été remis à Sarah Mikovski, celui de l'interprétation ADAMI à Danny Buckton Trio, celui de la meilleure chanson de l'UNAC est décerné au Creux de l'A, ils sont bien mérités je pense. Souhaitons une longue carrière à tous ces jeunes talents, que le Centre de la Chanson nous a permis de découvrir.
Laura Trocmé me parle des soirées "Pouss' Chansons" au Limonaire, où deux artistes labellisés "Centre de la Chanson" présentent leur univers. Le samedi 28 novembre, Valentin Vander et Vanina de Franco s'y produiront et j'y serai, très certainement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire